Fiche projet

Phu Nu 

Favoriser l’accès aux droits des travailleuses migrantes au Vietnam

Le Vietnam connait depuis 20 ans un développement économique important, notamment dans le secteur de l’industrie, au détriment du développement agricole. Beaucoup de personnes de la campagne, majoritairement des femmes, n’ont d’autres choix que de se diriger vers les villes pour y trouver du travail et pouvoir ainsi subvenir aux besoins de leur famille. Très souvent employées dans les usines, ces ouvrières deviennent dès lors des migrantes, dans leur propre pays, car elles ne sont pas résidentes de la province où elles travaillent.

C’est dans les zones industrielles de Vinh Phuc et de Hai Duong que nous avons décidé, avec nos partenaires locaux, de concentrer nos actions en direction de ces travailleuses migrantes. Elles constituent en effet une population très vulnérable, car éloignée de leurs droits.

Partant de ces constats, le projet Phu Nu propose un dialogue entre différentes parties prenantes (ouvrières migrantes, syndicats, propriétaires, entreprises, autorités locales…), pour permettre aux travailleuses d’améliorer leurs conditions de vie et de travail. Des clubs de femmes ont ainsi été constitués pour permettre la transmission de connaissances en matière de droits socio-économiques, tandis que des réunions de sensibilisation à destination des autorités publiques et des entreprises contribuent à inscrire ces changements dans la durée.

Ressources

Partenaires et financeurs

Fiche projet

MOBIL’Hanoï

Valoriser son savoir-faire grâce à la mobilité

Trouver un emploi est un véritable défi, de plus en plus difficile à relever dans certains secteurs d’activité. Cette recherche est d’autant plus complexe pour les jeunes non diplômés ou diplômés mais n’ayant pas d’expérience professionnelle significative à mettre en avant.

En partenariat avec le Conseil Régional d’Ile-de-France, nous avons lancé en 2002 le programme MOBIL’Hanoï qui offre aux demandeur.se.s d’emplois francilien.ne.s l’opportunité d’effectuer un stage de 6 mois dans une entreprise vietnamienne. Evoluer dans un contexte interculturel contribue au développement de capacités professionnelles et personnelles très appréciées par les recruteurs.

Pour préparer au mieux les stagiaires, nous prévoyons avant leur départ une formation linguistique et interculturelle d’un mois et assurons ensuite un suivi (en lien avec l’antenne de BATIK Int. à Hanoï) tout au long de leur séjour.

C’est en avril 2016, avec le retour en France de la onzième promotion de stagiaires, que s’est achevé le programme MOBIL’Hanoï. Nous espérons pouvoir redémarrer prochainement l’aventure et proposer à d’autres personnes ce tremplin vers l’emploi !

Ressources

Partenaires et financeurs

Minorités ethniques et artisanat (2008-2013)

Valoriser le savoir-faire des femmes Hmong

Située au Nord du Vietnam, la province de Ha Giang figure parmi les plus pauvres du pays. La majorité de la population est constituée de minorités ethniques dont l’activité principale repose sur l’agriculture.

Initié en 2008 dans les villages de Lung Tam et de Can Ty, le projet Minorités Ethniques et Artisanat consistait à développer des activités génératrices de revenus inscrites dans une chaîne de valeur responsable. Le projet s’est concentré sur la minorité Hmong où les femmes maitrisent des techniques de tissage artisanales très anciennes.

Coordonné par deux ONG vietnamiennes (Handicraft Research and Promotion Centre et Hadeva) et l’Union des femmes du district, le projet a ainsi contribué à préserver un savoir-faire traditionnel tout en permettant aux tisseuses de renforcer leurs compétences techniques et organisationnelles. Deux coopératives de production et de vente ont même été créées autour des valeurs de l’économie sociale et solidaire. Les femmes ont été mises en relation avec des acheteurs à des fins commerciales, ce qui a participé au développement du tourisme dans la région.

Partenariat pédagogique Hai Ba Trung (2003-2005)

Former les jeunes pour une meilleure insertion

Le centre de formation professionnelle public de Hai Ba Trung à Hanoï a ouvert en 1984 avec quatre sections d’enseignement, dont une consacrée à l’apprentissage de la cuisine. Environ 700 élèves en formation initiale et continue s’y inscrivent chaque année. Dans le cadre de l’accord de coopération décentralisée signé avec le Comité Populaire de Hanoï, la Région Ile-de-France a participé à la reconstruction de l’établissement en 2002.

Dans ce contexte, nous avons réalisé en 2003 un diagnostic afin de cibler les besoins de la section formation en cuisine et services et de les confronter à ceux du marché local. L’idée était de rendre cette section plus performante et favoriser ainsi une meilleure insertion professionnelle des élèves. Pour ce faire, des échanges avec le CEFAA Industrie Hôtelière de Villepinte en France ont été mis en place, notamment au travers d’une mission d’études de la Direction de Hai Ba Trung à Paris en janvier 2005.

Textile et RSE/OSC (2011-2013)

Promouvoir la RSE à travers le textile au Vietnam

Le projet Textile et RSE/OSC a vu le jour en 2011, suite aux actions que nous menons avec nos partenaires vietnamiens dans le secteur du textile (Forum éthique et économique/Mode : échanges et partenariats).

Le projet visait à mettre en place et à former un réseau d’Organisations de la Société Civile vietnamienne (OSC) mobilisées autour de la promotion des enjeux de la RSE au Vietnam, grâce à un partenariat étroit avec Center for Development and Integration. Ce premier volet couvrait les performances sociales et environnementales attendues des entreprises.

Des formations techniques en stylisme/modélisme ont été mises en place auprès d’universités et d’entreprises afin de contribuer au renforcement des compétences des stylistes vietnamien.ne.s.

For a Green Ha Long Bay (2011-2012)

Préserver et optimiser les ressources naturelles de la baie d'Ha Long

La baie d’Ha Long, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, est l’un des principaux sites touristiques du Vietnam. Victime de son attractivité, la baie d’Ha Long souffre aujourd’hui des conséquences du tourisme (2,1 millions de visiteurs par an), des effets des activités économiques, de l’urbanisation et de la pollution des entreprises minières aux alentours. La population locale pâtit également de ses conséquences, mais participe aussi à sa détérioration via la pratique d’une pêche intensive. L’ensemble de ces nuisances détruit les fonds marins et menace l’équilibre écologique de la zone.

Initié par l’entreprise Indochina Junk en 2011, le projet "For a Green Ha Long Bay" avait pour objectif de contribuer à la préservation de la célèbre baie d’Ha Long, tout en aidant les pêcheurs locaux à mieux utiliser les ressources pour satisfaire leurs besoins.

C’est dans le cadre de notre partenariat avec l’agence de tourisme Easia Travel que nous avons été mobilisé sur ce projet, via des actions de sensibilisation sur la préservation de l’environnement et des actions d’éducation au développement. Des moyens de le préserver leur ont également été présentés pour tenter de minimiser les impacts de l’activité humaine.

Organisation d’un forum éthique et économique au Vietnam (2010)

Célébrer et partager les savoir-faire

Dans le cadre des festivités du millénaire de Hanoï, la Région Ile-de-France et le Comité Populaire de Hanoï ont célébré les 20 ans de leur coopération par l’organisation conjointe d’une semaine d’échanges et de rencontres en novembre 2010. Cette semaine s’articulait autour du partage des savoir-faire de chaque territoire : les acteurs et actrices francilien.ne.s et vietnamien.ne.s de la mode et du textile y étaient tout particulièrement à l’honneur.

Nous avons organisé le Forum Ethique et Economique comme un espace de valorisation, de débats et de rencontres entre entreprises vietnamiennes et franciliennes travaillant autour du textile et de la mode. Plus de 80 personnes y ont assisté : élu.e.s et représentant.e.s de la Région Ile-de-France et du Comité Populaire de Hanoï, acteurs et actrices institutionnel.le.s dont le Pôle emploi international, ONG mobilisées autour des enjeux RSE, centres de formation…

Minorités ethniques et artisanat (2008-2013)

Valoriser le savoir-faire des femmes Hmong

Située au Nord du Vietnam, la province de Ha Giang figure parmi les plus pauvres du pays. La majorité de la population est constituée de minorités ethniques dont l’activité principale repose sur l’agriculture.

Initié en 2008 dans les villages de Lung Tam et de Can Ty, le projet Minorités Ethniques et Artisanat consistait à développer des activités génératrices de revenus inscrites dans une chaîne de valeur responsable. Le projet s’est concentré sur la minorité Hmong où les femmes maitrisent des techniques de tissage artisanales très anciennes.

Coordonné par deux ONG vietnamiennes (Handicraft Research and Promotion Centre et Hadeva) et l’Union des femmes du district, le projet a ainsi contribué à préserver un savoir-faire traditionnel tout en permettant aux tisseuses de renforcer leurs compétences techniques et organisationnelles. Deux coopératives de production et de vente ont même été créées autour des valeurs de l’économie sociale et solidaire. Les femmes ont été mises en relation avec des acheteurs à des fins commerciales, ce qui a participé au développement du tourisme dans la région.

Ressources

Partenaires et financeurs

Partenariat pédagogique Hai Ba Trung (2003-2005)

Former les jeunes pour une meilleure insertion

Le centre de formation professionnelle public de Hai Ba Trung à Hanoï a ouvert en 1984 avec quatre sections d’enseignement, dont une consacrée à l’apprentissage de la cuisine. Environ 700 élèves en formation initiale et continue s’y inscrivent chaque année. Dans le cadre de l’accord de coopération décentralisée signé avec le Comité Populaire de Hanoï, la Région Ile-de-France a participé à la reconstruction de l’établissement en 2002.

Dans ce contexte, nous avons réalisé en 2003 un diagnostic afin de cibler les besoins de la section formation en cuisine et services et de les confronter à ceux du marché local. L’idée était de rendre cette section plus performante et favoriser ainsi une meilleure insertion professionnelle des élèves. Pour ce faire, des échanges avec le CEFAA Industrie Hôtelière de Villepinte en France ont été mis en place, notamment au travers d’une mission d’études de la Direction de Hai Ba Trung à Paris en janvier 2005.

Partenaires et financeurs

Textile et RSE/OSC (2011-2013)

Promouvoir la RSE à travers le textile au Vietnam

Le projet Textile et RSE/OSC a vu le jour en 2011, suite aux actions que nous menons avec nos partenaires vietnamiens dans le secteur du textile (Forum éthique et économique/Mode : échanges et partenariats).

Le projet visait à mettre en place et à former un réseau d’Organisations de la Société Civile vietnamienne (OSC) mobilisées autour de la promotion des enjeux de la RSE au Vietnam, grâce à un partenariat étroit avec Center for Development and Integration. Ce premier volet couvrait les performances sociales et environnementales attendues des entreprises.

Des formations techniques en stylisme/modélisme ont été mises en place auprès d’universités et d’entreprises afin de contribuer au renforcement des compétences des stylistes vietnamien.ne.s.

Ressources

Partenaires et financeurs

For a Green Ha Long Bay (2011-2012)

Préserver et optimiser les ressources naturelles de la baie d'Ha Long

La baie d’Ha Long, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, est l’un des principaux sites touristiques du Vietnam. Victime de son attractivité, la baie d’Ha Long souffre aujourd’hui des conséquences du tourisme (2,1 millions de visiteurs par an), des effets des activités économiques, de l’urbanisation et de la pollution des entreprises minières aux alentours. La population locale pâtit également de ses conséquences, mais participe aussi à sa détérioration via la pratique d’une pêche intensive. L’ensemble de ces nuisances détruit les fonds marins et menace l’équilibre écologique de la zone.

Initié par l’entreprise Indochina Junk en 2011, le projet "For a Green Ha Long Bay" avait pour objectif de contribuer à la préservation de la célèbre baie d’Ha Long, tout en aidant les pêcheurs locaux à mieux utiliser les ressources pour satisfaire leurs besoins.

C’est dans le cadre de notre partenariat avec l’agence de tourisme Easia Travel que nous avons été mobilisé sur ce projet, via des actions de sensibilisation sur la préservation de l’environnement et des actions d’éducation au développement. Des moyens de le préserver leur ont également été présentés pour tenter de minimiser les impacts de l’activité humaine.

Partenaires et financeurs

Organisation d’un forum éthique et économique au Vietnam (2010)

Célébrer et partager les savoir-faire

Dans le cadre des festivités du millénaire de Hanoï, la Région Ile-de-France et le Comité Populaire de Hanoï ont célébré les 20 ans de leur coopération par l’organisation conjointe d’une semaine d’échanges et de rencontres en novembre 2010. Cette semaine s’articulait autour du partage des savoir-faire de chaque territoire : les acteurs et actrices francilien.ne.s et vietnamien.ne.s de la mode et du textile y étaient tout particulièrement à l’honneur.

Nous avons organisé le Forum Ethique et Economique comme un espace de valorisation, de débats et de rencontres entre entreprises vietnamiennes et franciliennes travaillant autour du textile et de la mode. Plus de 80 personnes y ont assisté : élu.e.s et représentant.e.s de la Région Ile-de-France et du Comité Populaire de Hanoï, acteurs et actrices institutionnel.le.s dont le Pôle emploi international, ONG mobilisées autour des enjeux RSE, centres de formation…

Partenaires et financeurs